AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Brooke Smithson


avatar
Beautiful Black Angel

Messages : 536
Humeur : Nyaaaah *.*




_I Know You Want Me !
♥'Cos It'S You & Me♥: P. J. Brooks.
_OMG , YOU'RE HERE !:
_Face . Tweener . Heel_ ?: Tweener


MessageSujet: Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥) Ven 16 Juil - 0:03

L'été... L'une des meilleures périodes de l'année quand on y pense ! Le temps des maillots de bain, des soirées interminables sur la plage, des coups de cœur des vacances et j'en passe. Aujourd'hui, il faisait chaud et sec, une parfaite journée pour aller se baigner et faire bronzette. Brooke avait donné rendez-vous à sa meilleure amie vers quatorze heures à la plage de San Francisco. La jeune femme était heureuse du retour des beaux jours, car cela signifiait aussi pour elle le retour des sorties avec ses amies... Et puis même, elle adorait le soleil et la chaleur. Ces sensations encourageaient bien souvent des rapprochements... Rapprochements plus ou moins sérieux certes, mais existants.

Mais malgré cela, le rapprochement que la brune attendait n'arrivait pas. Ce rapprochement, il s'appelait Phillip, Phillip Brooks que tout le monde connaissait sous le nom de CM Punk. Brooke n’osait pas vraiment tenter quoique ce soit avec lui. Oui, elle était un peu tête de mule sur les bords, mais aussi quelques peu timide. Ou alors, avait-elle tout simplement peur d’essuyer un refus ? Brooke savait parfaitement que Seeta ne comprenait pas cette réaction. Au contraire, cette dernière l'encourageait à lui avouer ses sentiments, presque à se jeter dans les bras de Phillip.
Brooke savait que Seeta était non seulement sa meilleure amie, mais aussi celle de Phillip... Elle lui parlait souvent de lui, racontant que c'était quelqu'un d'extraordinaire, de drôle et tout le tralala. En fait, dans cette histoire, Seeta avait le rôle d'entremetteuse, bien qu'avec Brooke et son caractère, c'était bien dur de la caser.

Brooke était plantée devant son dressing, à la recherche d’une tenue convenable, puis opta finalement pour un simple jean et un débardeur blanc. Elle prépara ses affaires, son maillot de bain, sa serviette, livres et magazines en tous genres. Elle prit quelque chose à grignoter au passage puis quitta son appartement.

La brune s'installa dans sa voiture, mit ses lunettes de soleil, et alluma son lecteur CD avant de se mettre en route. Les fenêtres entièrement ouvertes, la musique à fond, c'est ainsi que Brooke circulait. Parfois il lui arrivait de chanter en même temps, ce qui devait sûrement faire rire les autres automibilistes et passants. C'est d'ailleurs ce qu'elle commença à faire sur une chanson de Pat Benatar, l'une de ses chanteuses favorites. "We Live For Love". Brooke adorait tout particulièrement cette chanson, il y avait tellement de puissance dans ces guitares, la batterie donnait le rythme d'une façon incroyable... Elle trouvait qu'aujourd'hui, peu d'artistes étaient capables de donner autant de sens dans une seule chanson.

Le trajet était d'environ vingt minutes, enfin, quand il n'y avait pas trop de monde qui se rendait vers la plage. Malheureusement, dû à la température excessive, tout le monde semblait avoir eu exactement la même idée que les deux amies. Brooke commençait déjà à se demander si elles trouveraient de la place sur le sable afin de s'y installer. Elle soupira quelques instants puis recommença à chanter, cette fois-ci, ce fut "Heartbreaker".

Elle arriva enfin, ayant mis dix minutes de plus que prévu. Mais à son grand étonnement, il n'y avait tant de monde que cela. Brooke trouva un endroit un peu plus calme et y déposa ses affaires. Elle étala sa serviette, enleva son jean et son débardeur puis s'y installa. Elle sortit alors un livre, et commença sa lecture en attendant l'apparition de Seeta. La jeune femme sentit quelques regards se poser sur elle, mais après tout ce n'était absolument rien comparé à tous ceux qui étaient braqués sur elle lorsqu'elle se trouvait sur le ring. Elle sourit légèrement puis continua sa lecture. Au bout de plusieurs minutes, elle releva la tête et vit la silhouette longiligne et mince de Seeta. Elle déposa son livre, puis se redressa, attendant que Seeta soit assez proche d'elle. Elle lui sourit.

"J'ai failli t'attendre Seeta... Mais bon je te pardonne." lança-t-elle, accompagné d'un petit pincement de lèvres.

_________________
All this time I can't believe I couldn't see, kept in the dark but you were there in front of me
I’ve been sleeping a thousand years it seems, got to open my eyes to everything
Without a thought, without a voice, without a soul, don't let me die here, there must be something more
Bring me to life...

I wish I had an Angel for one moment of love...
♥️
♥️
♥️
♥️
♥️
♥️
My fall will be for you, my love will be in you...
Say it... Only three little words...
And everything would be different...


Dernière édition par Brooke Smithson le Ven 16 Juil - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite


avatar
    APH'
    Goddess of Beauty & Love ♥

Messages : 197
Humeur : Sadique ♥




_I Know You Want Me !
♥'Cos It'S You & Me♥: Nobody ;)
_OMG , YOU'RE HERE !:
_Face . Tweener . Heel_ ?: Heel ♥


MessageSujet: Re: Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥) Ven 16 Juil - 1:27

Seeta se leva de bonne heure ce matin-là. Il devait être environ neuf heures du matin lorsque la jeune femme se décida à se lever, présageant une bonne journée à l’horizon, en vue de la sortie sur la plage qu’avait organisé sa meilleure amie. Elles allaient pouvoir discuter tranquillement, bronzer, nager, rire, et j’en passe. Cette seule pensée mit la jeune femme de très bonne humeur. Une fois sortie de son lit, la jeune femme alluma sa radio, et tomba sur ‘ Help Myself ‘ de Gaétan Roussel. Cette chanson lui donnait envie de danser, voire de sauter partout. N’écoutant que ses envies, Seeta grimpa sur son lit, et commença à sauter un peu partout, un oreiller à la main, le balançant de tout côtés, tout en chantant au rythme de la chanson. Lorsque la chanson fut presque finit, Seeta envoya son coussin dans les airs jusqu’à l’autre bout de la pièce. Celui-ci fit tomber une lampe dans un violent brouhaha. La jeune femme se laissa tomber sur son lit, et rebondit sur ses fesses avant de s'immobiliser. Lorsqu’elle regarda l’état de la lampe, un fou rire lui parvint. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle riait, mais cela lui faisait du bien. C’était surement lié à l’excitation qui l’avait envahie de toute part. Lorsqu’elle reprit ses esprits et retomba sur terre, elle ramassa les dégâts subits par cette pauvre lampe sous le bruit de fond sonore d’une nouvelle musique. Elle dansait ainsi dans son appartement, en sous vêtements, allant d’une pièce à l’autre. Un petit moment de folie dira-t-on. Cela lui arrivait de temps à autres. Une fois bien réveillée, oui car après une danse endiablée, elle l’était, et ses pauvres voisins du dessous devaient l’être aussi, cela dit, elle le leur rendait bien avec leur batifolage bruyant jusqu’à pas d’heure, la jeune femme alla prendre une bonne douche. Après quoi, elle noua une serviette autour de son corps, et alla se poster devant son armoire, une question existentielle en tête : quelle maillot allait-elle mettre ? Seeta aimait les collectionner et les mélanger, ou les accorder. Du coup, elle se retrouvait face à une combinaison inimaginable de choix possibles. Au bout d’une bonne demie heure d’essayage, elle opta enfin pour un haut en triangle de couleur rouge, et un shorty noir, se contemplant encore une fois dans la glace. Narcissique ? Elle ne l’était pas toujours, juste quand elle se retrouvait en petite tenue… Par-dessus son maillot, elle enfila une mini jupe en jean, et un débardeur noir. Il n’était que onze heure et demie, et elle se demandait ce qu’elle allait faire jusqu’à l’heure du rendez-vous. Finalement, elle choisit de se faire une petite salade composée, bien fraiche. Oui, par cette chaleur, mieux valait ne pas augmenter d’un degré la température de son corps. Une fois son repas avalé, elle s’empressa de mettre la vaisselle sale dans le lave vaisselle, plus belle invention au monde selon elle, car grâce à celle-ci, elle n’avait aucunement besoin de porter des gants - roses en général - et de sentir l’odeur de produit vaisselle à plein nez. Il était un peu plus de midi, et la jeune femme décida de lire un peu avant de se mettre en route. Finalement, alors qu’elle était installée confortablement sur son canapé, elle ferma son livre violemment et arrêta là sa lecture. Elle était bien trop excitée à l’idée de passer une après midi en compagnie de Brooke pour faire quoi que ce soit d’autre. Cela faisait un moment qu’elle n’avaient pas pris le temps de s’accorder un moment entre filles, seules. Bien qu’elle aime également Amy, les moments à deux lui avait manqué. Du coup, Seeta se retrouva à nouveau à danser un peu partout dans son appartement, la musique à fond. Avait-elle bu ? Non… C’était ça le pire…

L’heure passa tellement plus vite en dansant comme une folle, que Seeta ne remarqua pas qu’elle était en retard. C’est lorsqu’elle arriva en sautillant prêt de sa chaine hifi qu’elle vit l’heure, et se stoppa net, comme figée, comme si elle jouait à un deux trois soleil. Elle éteignit alors sa chaine stéréo, et attrapa son sac à la volée, y mettant ce qui lui tombait sous la main, même si cela n’allait en rien lui servir, comme sa télécommande… Par contre, elle prit deux secondes pour vérifier qu’elle avait bien ses clés, et attrapa ses lunettes de soleil qu’elle mit tout de suite sur son nez, enfilant en même temps une paire de tong. Une fois sortie de son appartement, et celui-ci fermé à clé, elle dévala les escaliers, manquant de tomber à plusieurs reprises. En même temps, courir dans les escaliers avec des tongs, ce n’était pas ce qui était le plus fortement recommandé… Lorsqu’elle arriva à sa voiture, elle s’empressa d’y rentrer, d’allumer le contact, et de démarrer. Sur le chemin, les embouteillages lui firent presque perdre patience. Heureusement que la radio était là ! La jeune femme dansa même dans sa voiture, enfin, elle bougea la tête dans tout les sens, comme une folle. Oui, aujourd’hui, une petite fille de cinq ans tout au plus c’était emparé du corps de la jeune femme. Une fois arrivée à la plage, elle vit la voiture de Brooke garée non loin de là. Flûte ! Elle était déjà là, et elle était en retard. Seeta était d’ordinaire très ponctuelle et n’aimait pas faire attendre les autres. Cela dit, elle avait au moins l’excuse des bouchons… Sur la plage, elle repéra vite l’endroit où se trouvait Brooke, et tout en s’y dirigeant, elle regardait autour d’elle, admirant la gente masculine présente. Une fois arrivée à ses côtés, Seeta entendit sa meilleure amie la taquiner sur le fait qu’elle soit en retard.

SEETA ▬ Oh c’est bon, y avait pleins de bouchons. C’est la première fois de ma vie que je te fais attendre hein ! Toi par contre… dit-elle un sourire angélique sur son visage.

La jeune femme balançant son sac à côté de Brooke, et commença à enlever son débardeur, puis sa mini jupe en jean. Elle se baissa pour sortir une serviette qu’elle avait mit au préalable dans son sac - la veille pour être exact, histoire de ne pas l’oublier, car ça lui arrivait souvent - et l’installa à côté de celle de Brooke, avant de s’allonger à côté de sa meilleure amie, accoudée sur sa serviette, lunettes de soleil sur le nez, et cheveux au vent.

SEETA ▬ Alors quoi de neuf ces derniers temps ? Avec Phillip, ça avance ?

_________________

Dirty little lady with the pretty pink tong
Every sugar daddy hitting on her all night long
Doesn't care about the money, she could be with anybody
Ain't it funny how the honey wanted you all along !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooke Smithson


avatar
Beautiful Black Angel

Messages : 536
Humeur : Nyaaaah *.*




_I Know You Want Me !
♥'Cos It'S You & Me♥: P. J. Brooks.
_OMG , YOU'RE HERE !:
_Face . Tweener . Heel_ ?: Tweener


MessageSujet: Re: Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥) Lun 19 Juil - 19:23

Brooke sourit à la remarque de sa meilleure amie. C’était vrai que Brooke était presque toujours en retard. Soit elle ne se réveillait pas car elle n’entendait pas son réveil, ou tout simplement elle avait carrément oublié de le régler à la bonne heure. Ou encore elle oubliait quelque chose chez elle, l’obligeant à faire demi-tour pour récupérer cette chose. Brooke, tête en l’air ? Un tout petit peu…

Seeta balança son sac à côté de Brooke, cette dernière vit alors une télécommande qui en dépassait. Elle étouffa alors un petit rire, imaginant parfaitement Seeta en train de préparer son sac et partir rapidement de chez elle. Après s’être étendue aux côtés de Brooke elle lui posa une question, question qui avait la même réponse depuis bien des semaines maintenant. "Avec Phillip, ça avance ?" Intérieurement, Brooke riait un peu de ce qui allait suivre, car elle se doutait parfaitement que Seeta allait encore une fois lui « remonter les bretelles » et lui dire de se bouger un petit. La jeune femme se mordilla la lèvre, histoire de réfléchir à ce qu’elle pourrait bien lui répondre, sans trop geindre et se plaindre.

"Ben… Si tu estimes que rester je ne sais trop combien de temps à rien faire, rien dire, juste à l’observer avec énormément d’envie et puis à juste lui demander comment ça va ? quand il arrive vers toi est avancer dans une relation, alors je peux te dire que ça avance vachement !" annonça-t-elle juste avant de sourire un tout petit peu.

Prendre la situation avec ironie, il restait juste à voir comment Seeta allait le prendre, engueuler Brooke ou continuer dans cette lancée.
Seulement, on avait beau lui dire de faire quelque chose pour vraiment approcher Phillip, cela ne servait pas à grand-chose. Car quand la jeune femme prenait enfin son courage à deux mains et se décidait à aller lui parler, il y avait toujours quelque chose qui venait se mettre entre eux… Le plus souvent, c’était quelqu’un qui venait « emprunter » l’un des deux pour quelque chose « d’urgent » - comme si ce qu’eux étaient en train de faire n’était pas urgent. Ou encore, c’était tout simplement un match de prévu, ou un entraînement… Pas très facile de conquérir un homme dans cette situation. - Même si dans l’histoire, il est déjà bien conquis…

"Et puis, autrement à Smackdown! il n'y a pas grand chose de nouveau. On va dire que la routine est là quoi ! Les matchs, les trajets, les autographes, les entraînements et ça recommence sans cesse..."

N'allez pas croire que Brooke n'aimait pas ça... Au contraire, elle avait toujours rêvé de faire de ce quotidien le sien, alors maintenant qu'elle l'avait enfin, elle ne l'échangrait contre rien au monde... Enfin, rien... Cela restait encore à prouver.

Enfin bref, Brooke rangea son livre dans son sac et sortit un grand flacon de crème solaire… Ne rigolez pas, s’il y a bien une chose que Brooke n’aimait absolument pas en Californie, c’était ce satané soleil, totalement différent du soleil finlandais qui l’a vu naître. On va dire qu’il n’avait absolument rien à voir l’un avec l’autre, et que même si on risquait un coup de soleil en Finlande, c’était beaucoup moins fréquent, et la différence de température devait surement avoir une incidence dessus
L’adaptation n’est pas forcément facile, surtout quand on a passé la plus grosse partie de son enfance dans un pays nordique, où la plus haute température en été ne dépassait pas souvent les 20°. Même si la fillette de cette époque là avait l’habitude de voyager, elle avait parfois du mal à supporter tous ces changements de climat, ou encore du mal à passer de l’été à l’hiver tous les deux jours. Et quand elle eut à quitter son pays natal, ce pays qui l'avait vue grandir et où elle avait tous ses souvenirs ; qu'ils soient avec ses parents, son frère ou sa soeur, le changement fut assez brutal. Aujourd’hui encore, Brooke galère totalement avec tout ça. La brune faisait souvent rire tout le monde avec la tonne de crème qu’elle se mettait avant de bronzer, et c’est vrai que par moment c’était assez comique à voir.

Brooke se redressa, se tourna vers Seeta puis s'assit en tailleur avant de fouiller dans son sac, à la recherche de quelque chose à grignoter. Le ventre sur pattes qu'elle était trouva enfin de quoi se sustenter avec un paquet de petits gâteaux au chocolat. Elle le tendit à sa meilleure amie, lui demandant ainsi si elle en voulait un elle aussi.

"Et toi, de ton côté ? Quoi de neuf dans le show rouge ?" questionna-t-elle tout en continuant à piocher dans son paquet de gâteaux.

_________________
All this time I can't believe I couldn't see, kept in the dark but you were there in front of me
I’ve been sleeping a thousand years it seems, got to open my eyes to everything
Without a thought, without a voice, without a soul, don't let me die here, there must be something more
Bring me to life...

I wish I had an Angel for one moment of love...
♥️
♥️
♥️
♥️
♥️
♥️
My fall will be for you, my love will be in you...
Say it... Only three little words...
And everything would be different...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite


avatar
    APH'
    Goddess of Beauty & Love ♥

Messages : 197
Humeur : Sadique ♥




_I Know You Want Me !
♥'Cos It'S You & Me♥: Nobody ;)
_OMG , YOU'RE HERE !:
_Face . Tweener . Heel_ ?: Heel ♥


MessageSujet: Re: Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥) Mer 21 Juil - 21:02

Seeta, adossée sur ses coudes, regardant droit devant elle. La mer, les vagues. Elle eu une soudaine envie d’aller s’y plonger, mais elle venait à peine d’arriver. Elles iraient sans doute s’amuser un peu dans l’eau, comme des petites filles, un peu plus tard. Voulant distraire son regard, elle tourna alors la tête vers sa meilleure amie, repérant au loin, quelque beaux corps musclés. Ah ! Des hommes bien bâtis ! C’est fou à quel point c’était un délice, un régale même, pour les yeux, non ? Elle surprenait de temps à autre le regard de jeunes hommes posés sur elle ou sur Brooke. Pas touche à Brooke ! Propriété privée ! Pas la sienne par contre… Non ! Tout était déjà tracé ! Brooke et Phillip finiraient, un jour, par être ensemble. Seulement voilà, aucun des deux n’osait vraiment faire le premier pas, et Seeta était au milieu de tout cela, écoutant attentivement l’un comme l’autre. Il fallait qu’ils se bougent les fesses, mais que voulez-vous, trop de timidité chez chacun… Ils s’étaient tout de même bien trouvés ! Son rôle à elle dans l’histoire ? Non, ce n’était nullement un triangle amoureux ! Tout le monde sait comment ça finit, et Seeta n’avait d’une part aucune envie d’entrer là dedans avec deux de ses meilleurs amis, et d’autre part : on ne touche pas aux mecs des copines ! Phillip n’était pas moche à regarder, loin de là même, ça, c’était clair, mais il ne l’intéressait pas. L’amour tout court ne l’intéressait pas. Elle n’y croyait plus. Toutes ces idées étaient bel et bien révolues, et ce depuis longtemps, très longtemps même. Lorsque Brooke essaya d’étouffer un rire, sa meilleure amie la regarda tout de suite, comme un chien à l’affut, qui venait d’entendre un bruit, celui de sa proie peut-être ? La jeune femme suivit des yeux le regard de Brooke, et vit qu’il tomba sur une télécommande dans son sac ! Sapristi Saucisse ! Elle n’avait pas prêter la moindre attention à ce qu’elle y avait introduit avant de partir… Se redressant alors, et attrapant son sac pour le mettre hors du champ de vision de Brooke, elle la regarda d’un air de dire ‘ Et bien quoi ? Ca arrive à tout le monde ce genre de truc, non ? ‘ et plaça le sac de l’autre côté, fermé. Après quoi, Brooke répondit à la question qu’elle lui avait posé, lui demandant comment les choses avançaient avec Phillip. Se préparant au pire, Seeta leva déjà les yeux au ciel, rien qu’en entendant les premiers mots de sa meilleure amie. Bien sûr, elle s’était attendue à ce genre de réponse, mais avait espéré au fond, que l’un des deux aie enfin écouté ses conseils, mais non… Oubliant deux secondes son sérieux, Seeta lui répondit d’abord :

SEETA ▬ Tu me diras, à force d’observer, vous allez vous connaitre comme un livre ouvert, et ce, jusqu’aux moindres détails, et sans mon intervention ! Marquant une petite pause, elle regarda son amie, avant de soupirer et de continuer. Cela dit, vous n’avancerez vraiment pas comme ça ! Mais bouge-toi un peu les fesses ! Le truc qui dit que les hommes doivent faire le premier pas, c’est une cliché, une convention, mais c’est dépassé ! Réveille-toi un peu ! Tu es belle, jeune, et charmante ! Tu as réussi à ensorceler, littéralement, plus d’un homme, non ? Alors pourquoi pas lui ? Qu’est-ce qui change ? Il t’intimide à ce point ? Bon, je sais qu’il y a plus d’un truc qui vous en empêche à chaque fois, mais c’est pas une raison pour abandonner ! Au contraire, vous devriez remonter à cheval tout de suite et retenter, encore et encore s’il le faut. Cela dit, je suis sûre et certaine que vous finirez ensemble, avec ou non mon intervention, conclut-elle en lui faisant un petit clin d’œil.

Oui, son but, ces derniers temps, étaient de les rapprocher. Elle était convaincue que c’était leur destin. Allez savoir pourquoi. Elle avait toujours eu des intuitions, ce genre de pressentiments qu’on ressent sans la moindre raison apparente, tout du moins pour les autres. Et jusqu’ici, ses intuitions ne lui avait jamais, non jamais, fait défaut ! Alors pourquoi cette fois ? Elle était sûre et certaine d’avoir raison. Oui, s’il y avait quelque chose qu’on pouvait reprocher de plus en plus à Seeta, c’était non son assurance à proprement parler, car niveau drague, elle n’était pas mieux. Elle savait de quoi elle était capable, mais elle pouvait très vite perdre ses moyens, selon la personne qui se trouvait en face d’elle. De plus, elle n’avait jamais à faire le premier pas, non les hommes étaient attirés par elle comme des aimants, et cela l’énervait même par moment. Cela dit, elle n’avait jamais vécu quoi que ce soit de sérieux jusque là, ne le voulant pas. Mais l’assurance dans ses propos qu’avait toujours eu Aphrodite, son personnage sur le ring, commençait sérieusement à déteindre sur elle. Cela pouvait parfois être agaçant, ça, elle le savait. Mais on l’aimait pour ce qu’elle était, ou la détestait pour ça. Il n’y avait pas vraiment d’entre deux, et le choix n’appartenait qu’aux autres, alors elle s’en fichait pas mal de ce qu’on pouvait penser d’elle, et si ses faits et gestes ne plaisaient pas, elle n’en était que plus souriante. Par la suite, Brooke lui parla du quotidien en tant que catcheuse. Oui, il s’installait une certaine routine dans ce métier, mais cette routine là plaisait également à Seeta, et c’était sans doute bien la seule. Au fond, ils changeait souvent d’endroit, et d’adversaires, les matchs n’étaient pas tous les mêmes non plus, donc la routine n’était pas totale. Ce rythme de vie plaisait beaucoup à Seeta, même si au fond, elle n’avait que très peu de temps à passer dans sa maison, avec ses proches qui ne faisaient pas partie de ce monde, même si elle n’en avait que très peu, voire aucun en fait. En même temps, les relations amicales étaient beaucoup plus faciles à nouer avec des gens qui faisaient le même métier que vous, et qui pouvaient donc plus facilement vous comprendre, vivant la même chose. Alors forcément, tout était plus simple de cette manière, et les relations hors professionnelles étaient plutôt rares. Tout du moins, vous ne verrez jamais Seeta entourée d’une bande de copains inséparables qui n’exerçaient pas le même métier qu’elle.

Brooke sortit alors un flacon de crème solaire. Elle qui avait déjà le teint si pale tenait apparemment à le conserver tel quel. Cela dit, vu ses origines, cela se comprenait parfaitement. Il n’empêche qu’un peu de couleur ne lui ferrais pas de mal non plus… Seeta la regardait se badigeonner de la tête au pieds, ou presque. Vous voyez les schtroumpfs ? Eux, ils sont tout bleus, et bien Brooke, elle était presque toute blanche ! La jeune femme ne pu s’empêcher de sourire. Si avec toute cette crème elle attrapait des couleurs, bravo ! La jeune femme fit de même, mais ne s’appliquant une petite dose de crème solaire. Elle aimait avoir de belles couleurs, et elle ne bronzait pas très facilement. Du coup, pas besoin de se protéger autant ! Après quoi son amie lui proposa des petits gâteaux en chocolat, mais la jeune femme déclina sa proposition. Elle avait assez mangé avec sa salade.

SEETA ▬ Oh beh pareil, rien de bien intéressant jusque là, mais je suis sûre qu’on aura bientôt droit à de nouvelles surprises. Mais ne nous attardons pas sur ce sujet, on bosse assez je trouve ! Je préfère le sujet Phillip & Brooke, dit-elle avec un énorme sourire sur le visage.

_________________

Dirty little lady with the pretty pink tong
Every sugar daddy hitting on her all night long
Doesn't care about the money, she could be with anybody
Ain't it funny how the honey wanted you all along !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooke Smithson


avatar
Beautiful Black Angel

Messages : 536
Humeur : Nyaaaah *.*




_I Know You Want Me !
♥'Cos It'S You & Me♥: P. J. Brooks.
_OMG , YOU'RE HERE !:
_Face . Tweener . Heel_ ?: Tweener


MessageSujet: Re: Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥) Sam 24 Juil - 23:15

Séduire les garçons… Cela avait été une notion apprise que tardivement par la jeune finlandaise. Oui, on va dire que pendant plusieurs années, sa vie se résumait à sa famille, et puis voilà. Elle n’avait pris conscience de son pouvoir de séduction qu’en s’installant définitivement aux Etats-Unis, c’est-à-dire lors de son entrée au lycée. Elle y avait alors rencontré plusieurs garçons, tous plus charmants les uns que les autres, mais tous, tout aussi bêtes et obsédés. Paraît-il qu’à cet âge là on, les garçons et les filles n’ont pas la même conception de l’amour… Même si au fond, cela est du pareil au même en grandissant.
A cette époque là, Brooke avait été abordée à plusieurs reprises par les plus beaux garçons du lycée, vous savez, les sportifs bien musclés, ultra populaires, pour lesquels certaines filles vous sauteraient au cou juste pour s’assurer que vous ne les approchiez pas de trop près. Oui, ils étaient pour la plupart intéressés par la jeune arrivante. Brooke avait alors un peu flirté avec quelques uns. Mais comme dit précédemment, Brooke s’est rapidement fait stopper par ces parasites dans cette jungle lycéenne.

Depuis, Brooke ne s’était plus vraiment intéressée à la drague. Bien sûr, elle avait eu quelques aventures, mais étrangement ce n’était jamais allé plus loin… Puis elle était bien souvent tombée sur des nazes n’étant intéressés que par une seule et même chose ; coucher… A partir de ce moment là, la jeune femme préféra attendre qu’on vienne l’aborder… Voilà, c’est ça qu’elle attendait de Phillip, qu’il vienne de lui-même… Mais malheureusement, elle semblait être tombée sur un phénomène un peu similaire, résultat ? Ils étaient encore et toujours au même point et ce depuis des semaines.

Brooke grimaça quelque peu lorsque Seeta lui dit qu’avec ou sans elle, ils finiraient ensemble… C’est surtout le avec elle qui l’inquiéta… Car mine de rien, Brooke savait que Seeta pouvait parfois avoir des idées saugrenues. Oui… Même si souvent, lorsqu’elle intervenait, cela servait à quelque chose, la situation dans laquelle elle vous mettait pouvait être très embarrassante. Seeta était capable de faire beaucoup de choses pour les gens importants à ses yeux, et Brooke était touchée d’en faire partie… C’est vrai… Un certain Steve Austin avait dit un jour « ne faites confiance à personne », pourtant Brooke savait qu’elle pourrait toujours avoir confiance en Seeta, que jamais elle ne lui ferait un coup bas ou quelque chose qui mettrait en péril leur amitié. ; et Seeta le prouvait encore une fois en tentant d’aider la finlandaise à se maquer avec Phillip.

Brooke engloutit rapidement son paquet de gâteaux… Vous avez dit gourmande ? La jeune femme rigola un petit peu, car Seeta semblait bien décidée à lui parler encore et toujours de Phillip. Pas que cela dérangeait Brooke, non, au contraire, plus elle en savait sur lui, mieux elle se portait. C’est juste que Brooke racontait tout le temps la même chose à son propos : il est beau, il est magnifique, il est parfait ! Et encore, parfois Brooke pouvait partir dans des choses un peu plus délirantes. Elle se demandait bien comment Seeta pouvait supporter tout ça d’ailleurs…

"Sujet Phillip/Brooke ? Qu’est-ce que tu veux que je te dise de plus… A part qu’il est LA PERFECTION incarnée ! Il est beau, il est bien foutu, et en plus il est né avec un cerveau… L’homme parfait !"

Parfait, oui, vous avez bien compris… Aux yeux de Brooke même les défauts de cet homme étaient en fait une qualité ! Oui, même son côté moralisateur. Après tout, les valeurs qu’il défendait étaient honorables. Je ne bois pas, je ne fume pas, je ne me drogue pas. Brooke était plutôt d’accord avec tout cela d’ailleurs ; elle ne fumait pas, n’ayant jamais voulu tester cette chose qui l’avait toujours dégoûtée. Elle ne se droguait pas, ayant vu les dégâts que ce poison pouvait faire lors de tournées de son père. Et elle ne buvait pas non plus… Enfin… Juste en soirée, un petit verre de temps en temps, rien de bien méchant.

Les yeux de Brooke se posèrent au loin, sur les vagues s'écrasant contre des rochers, son coeur s'était mis à battre rapidement, rien qu'en entendant son nom. Quelque chose d'étrange se passait en elle, une sorte de noeud s'était noué dans son ventre. Cette sensation, elle ne l'avait pour l'instant ressentit qu'en le voyant, rien de plus... Mais là, juste l'évocation de son nom avait suffit à la mettre dans cet état... Brooke ferma les yeux, puis finit par se tourner à nouveau vers Seeta.

"Seeta... Je crois que je suis vraiment amoureuse de lui..."

_________________
All this time I can't believe I couldn't see, kept in the dark but you were there in front of me
I’ve been sleeping a thousand years it seems, got to open my eyes to everything
Without a thought, without a voice, without a soul, don't let me die here, there must be something more
Bring me to life...

I wish I had an Angel for one moment of love...
♥️
♥️
♥️
♥️
♥️
♥️
My fall will be for you, my love will be in you...
Say it... Only three little words...
And everything would be different...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite


avatar
    APH'
    Goddess of Beauty & Love ♥

Messages : 197
Humeur : Sadique ♥




_I Know You Want Me !
♥'Cos It'S You & Me♥: Nobody ;)
_OMG , YOU'RE HERE !:
_Face . Tweener . Heel_ ?: Heel ♥


MessageSujet: Re: Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥) Jeu 29 Juil - 3:45

S’il y avait bien quelque chose que Seeta aimait, c’était les histoires d’amour. Oui, enfin, du moment que ça ne la concernait pas elle, tout allait bien ! La jeune femme adorait lire des romans à l’eau de rose, surtout en été, sur la plage notamment. Elle adorait également regarder pendant des heures les couples passer dans la rue tandis qu’elle était tranquillement installée sur un banc ou à une table dans un café. Elle aimait s’imaginer leur vie, ce qu’ils ferraient quand ils rentreraient chez eux, s’ils vivaient déjà ensemble, s’ils avaient fondés une famille, comment s’étaient-ils rencontrés et depuis combien de temps, et tout un tas d’autre question. Cela la divertissait d’un côté, mais elle se aimer se dire que certains de ces couples étaient tout de même heureux. Oui, le bonheur en amour, c’était presque improbable à ses yeux, tout du moins, dans la vraie vie. Elle savait pertinemment que certains de ces couples qui passaient s’aimaient mais se déchiraient, pour X ou Y raison, se trompaient, se cachaient des choses, etc… Cependant, elle avait toujours voulu aider ses amis à être heureux à ce niveau. Oui, si Philoup’ comme elle aimait l’appeler, ne bougeait pas ses fesses, et qu’il en était de même pour Brooke, ils n’allaient jamais pouvoir être heureux et vivre une histoire d’amour durable. Durable ! Oui ! Ca allait l’être, c’était évident ! Au fond, ils s’étaient bien trouvés ces deux là. Il était Straight Edge, et elle, c’était tout comme. Elle était timide, et lui aussi. Ils exerçaient le même métier, et écoutaient entre autre, le même genre de musique. Inutile de continuer dans cette voie, il suffit de croire Seeta sur parole. Ils s’étaient vraiment très très - trop même - bien trouvés ces deux là ! S’il y avait bien quelque chose que la jeune femme n’arrivait pas à saisir dans cette histoire c’était leur manque d’assurance. Il était évident, et tout le monde pourrait le confirmer, qu’ils n’étaient pas indifférent l’un pour l’autre. Bien sûr, Seeta le savait puisqu’elle était la meilleure amie de l’un comme de l’autre, et elle savait parfaitement ce que chacun ressentait. Cela dit, elle avait beau les pousser, du mieux qu’elle le pouvait, ni l’un ni l’autre ne parvenait à franchir ce pas. C’en était presque désespérant… Non, en fait ça l’était, vraiment. Ils essayaient tant bien que mal de se tourner autour, mais se décourageaient tout de suite. Oui, c’était décidé, Seeta allait trouver un plan et le mettre à exécution au plus vite, histoire qu’ils ne perdent pas plus de temps encore.

SEETA ▬ Beh que veux-tu ? J’adore le sujet Philoup’ & Brookinette Kékette ! Je crois que je pourrais même te faire un essai là-dessus ! Ajouta-t-elle en plaisantant. La perfection selon toi ma chère ! Cela dit, je t’accorde qu’il est plutôt craquant, et bien fichu, c’est vrai. Et puis, j’ai déjà vu ces deux piercings aux tétons, et je dois dire que c’est plutôt séduisant, tu ne trouves pas ? Dit-elle, un sourire amusé sur le visage.


Bien sûr, Seeta connaissait parfaitement la réponse à cette question. Brooke ne pouvait résister à aucun des piercings de Philou, c’était comme ça. Rien qu’en y pensant elle était capable de baver mentalement. Cela dit, c’est vrai que tout ces piercings augmentait encore son charme. Allez savoir pourquoi. Du moins, pour quelqu’un qui aime les piercings ! Philou incarnait la perfection aux yeux de Brooke. Forcément ! Il ne fallait pas être né de la dernière pluie pour le deviner. Déjà lorsque l’on avait le béguin pour quelqu’un, on avait tendance à l’idéaliser, oubliant ses défauts, et ne se focalisant que sur les qualités de l’autre, parfois pour le pire d’ailleurs… Cela dit, la perfection était une notion très subjective. Par exemple, pour la jeune femme, Philou n’était pas parfait. Non, il était charmant, simplement. En même temps, elle n’allait pas penser à son meilleur ami de la même façon que Brooke pensait à lui en ce moment même. Durant un instant, Seeta essaya d’imaginer ce qui pouvait bien traverser l’esprit de Brooke, mais elle y renonça bien vite, se doutant qu’elle n’avait pas forcément envie de le découvrir elle-même… C’est vrai que Philou avait un cerveau, et qu’il pouvait l’utiliser. Même s’il adorait faire rire la galerie lorsqu’il en avait l’occasion, il n’était pas stupide, loin de là. De nos jours, c’était quelque chose que les femmes recherchaient de plus en plus d’ailleurs. Aucun doute, si Brooke le voyait vraiment comme SA perfection, alors, c’est qu’il était bel et bien celui qu’il lui fallait. Sa meilleure amie lui annonça alors qu’elle était amoureuse de Philou, ce dont Seeta ne s’attendait pas.

SEETA ▬ A… Amour… Amoureuse ? Dit-elle en écarquillant les yeux. Déjà ? J’veux dire, je pense qu’on peut tomber amoureux d’une personne rapidement, mais… Ce que j’veux dire, c’est que vous vous êtes à peine échangés quelques mots ! Remarque, c’est possible hein. Après tout, moi j’ai jamais connu ça jusqu’à maintenant, donc je sais pas vraiment ce que c’est, ni à quelle vitesse ça peut se passer…

Oui, la jeune femme n’avait jamais éprouvé de tels sentiments pour un homme auparavant. Elle avait bien eu le béguin plus d’une fois, cela dit, ça n’avait jamais été sérieux, et elle ne l’avait jamais désiré après ce qu’il lui était arrivé. Depuis ce jour, sa vision des hommes avait radicalement changé, et elle ne croyait plus vraiment en l’amour en ce qui la concernait. Elle ne savait même pas si elle avait réellement envie de vivre quelque chose comme cela, et de, plus tard, se marier et avoir des enfants. Sa mère avait beau lui dire qu’elle devait y penser maintenant, qu’elle allait bientôt avoir trente ans ( dans deux ans seulement ) et qu’elle n’aurait plus tellement de temps pour se construire une vie de famille. Seulement, elle n’allait pas lui faire plaisir si elle-même ne le désirait pas… Enfin, c’était compliqué, et ça le serrait probablement toujours.

_________________

Dirty little lady with the pretty pink tong
Every sugar daddy hitting on her all night long
Doesn't care about the money, she could be with anybody
Ain't it funny how the honey wanted you all along !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooke Smithson


avatar
Beautiful Black Angel

Messages : 536
Humeur : Nyaaaah *.*




_I Know You Want Me !
♥'Cos It'S You & Me♥: P. J. Brooks.
_OMG , YOU'RE HERE !:
_Face . Tweener . Heel_ ?: Tweener


MessageSujet: Re: Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥) Mer 4 Aoû - 16:46

Ca y est, Brooke était partie dans ses délires et ses pensées concernant les piercings… Oui, si vous ne voulez pas perdre Brooke pendant une conversation, n’allez pas lui parler de ça, encore moins quand il s’agit des piercings de Phillip. C’est tout simple, elle bavait totalement devant ça. Oui, Brooke faisait partie des personnes trouvant ces bijoux absolument sexy, et elle ne s’en cachait pas, ayant elle-même un piercing à l’arcade sourcilière, elle prévoyait même d’un jour s’en faire un au labret, mais il lui fallait le courage d’aller le faire, et bien souvent elle avait tout simplement la « flemme » d’y aller. De plus, les trajets pour le boulot ne favorisaient pas cela non plus.
Elle vit mentalement l’image de ces fameux piercings aux tétons… « Oh mon Dieu » lâcha-t-elle, le plus naturellement du monde. On n’avait pas souvent l’occasion de le voir avec ses piercings là, car il les enlevait pour monter sur le ring… Mais une fois - et le pire c’est qu’elle ne l’avait pas fait exprès – Brooke était arrivée inopinément lorsque Phillip était en train de se changer, et elle s’était trouvée bête, à presque baver en voyant ça. Elle se souvint que sur le coup, Phil avait tout simplement sourit, aucun des deux n’avait dit quelque chose, et Brooke était repartie aussi vite qu’elle était venue, encore et toujours sous le « choque » de cette – magnifique – vision. On pouvait dire tout ce que l’on voulait, pour Brooke, un piercing était un plus, et à ce niveau là, Phil’ était plutôt bien placé.

"C’est bon, t’as réussi à me faire baver mentalement, t’es contente j’espère ? Oh mais non, mais il est juste sexy avec ces fichus piercings. Saperliscreugneupette ! J’ai juste envie de le manger tout cru quand j’y pense !" dit-elle juste avant de se mordiller la lèvre.

Oui, Brooke avait conscience que d’un côté, cette façon de baver mentalement amusait Seeta. C’est vrai que le spectacle devait être assez drôle à voir, et Brooke arrivait à en rire elle aussi. Mais que voulez-vous, elle adorait ça. Et puis, il n’y avait pas que ses piercings qu’elle adorait, loin de là ! Ses tatouages aussi. Alors là, si vous parliez des piercings et enchaîniez directement sur les tatouages, vous pouviez être sûr de perdre définitivement Brooke, dans un pseudo coma et qu’elle ne répondrait plus de rien. Surtout que la jeune femme savait que les tatouages qu’il portait avaient tous une signification, que rien n’avait été fait au hasard ; et ça, la brune adorait.

La réaction de Seeta lorsque Brooke lui annonça qu’elle était amoureuse n’avait décidément pas de prix ; les yeux totalement écarquillés. Brooke se douta que son amie ne s’attendait pas à une telle confession. Peut-être que c’était un peu rapide aux yeux de certaines personnes, peut-être que beaucoup diront que ce n’et pas de l’amour, juste une énorme attirance… Mais qui peut juger de ce qu’est vraiment l’amour ? Cette notion impossible à expliquer. Pourquoi aime-t-on quelqu’un ? Personne ne peut donner une réponse à cette question. C’est comme ça, il y a des gens qu’on aime immédiatement, que ce soit en amitié ou en amour, et d’autres qu’on ne peut pas voir Une citation vint alors à l’esprit de la jeune femme, « On ne peut pas dire pourquoi. La raison de l'amour, c'est l'amour. La raison de l'amour, c'est qu'on aime. » Rien de plus vrai, non ?
Brooke elle-même ne savait pas pourquoi elle s’était tant amourachée de lui. Il lui plaisait, et même avec le peu de discussion qu’ils avaient eu, elle le trouvait extraordinaire, et drôle… Oh, drôle ça oui. Il était bien souvent en train de faire le clown en coulisses, et encore une fois la jeune femme adorait ça… En fait, en y réfléchissant bien, son sens de l’humour était un peu comme une arme, oui une arme de séduction ; et sans le savoir, il avait réussi à séduire la finlandaise rien qu’en lui arrachant quelques rires et sourires.

"J’pourrais pas te dire d’où ça vient, ni comment ça se fait que je ressente quelque chose d’aussi fort pour lui. Mais le peu de choses qu’il ait pu me dire m’ont amplement suffit. Rien qu’à le voir sourire, j’ai l’impression que mon cœur va s’arrêter tant il bat vite et fort…"

C’était si fort, et cela pourrait être si simple… Brooke savait grâce à Seeta que Phil’ n’était pas indifférent non plus ; mais, alors que cela devrait encourager la jeune femme à aller lui parler, sa timidité remontait alors à la surface, l’empêchant de lui dire quoique ce soit de ce genre. La jeune femme soupira.

"C’est tellement compliqué comme histoire… Brooke jeta un rapide coup d’œil à Seeta. Bon d’accord, c’est moi qui suis compliquée ! Mais tu me connais, j’suis comme ça !"

En effet, plus compliquée que Brooke, c’était presque impossible à trouver. Elle trouvait toujours un moyen différent de faire quelque chose, ou bien pensait quelque chose, changeait bien souvent d’avis ensuite pour finalement revenir à son idée première. Et elle était tout aussi compliquée en amour… Par contre, n’allez pas croire que ce sentiment, cette flamme qui au fond d’elle brûlait pour Phillip allait s’éteindre… Ah ça non alors, s’il y avait bien quelque chose qu’elle voulait absolument c’était lui… C’est simplement qu’elle n’osait pas lui en parler.

_________________
All this time I can't believe I couldn't see, kept in the dark but you were there in front of me
I’ve been sleeping a thousand years it seems, got to open my eyes to everything
Without a thought, without a voice, without a soul, don't let me die here, there must be something more
Bring me to life...

I wish I had an Angel for one moment of love...
♥️
♥️
♥️
♥️
♥️
♥️
My fall will be for you, my love will be in you...
Say it... Only three little words...
And everything would be different...


Dernière édition par Brooke Smithson le Jeu 12 Aoû - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite


avatar
    APH'
    Goddess of Beauty & Love ♥

Messages : 197
Humeur : Sadique ♥




_I Know You Want Me !
♥'Cos It'S You & Me♥: Nobody ;)
_OMG , YOU'RE HERE !:
_Face . Tweener . Heel_ ?: Heel ♥


MessageSujet: Re: Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥) Jeu 12 Aoû - 21:44

    Seeta connaissait parfaitement l’effet que la seule pensée des piercings ou des tatouage de Philou’ - comme elle aimait l’appeler - avait sur Brooke. C’était vraiment beau à voir. La jeune femme se déconnectait littéralement du monde réel et entrait alors dans une autre dimension, dans son septième ciel, son nirvana, à elle. Les piercings aux tétons qu’avait la superstar Straight Edge, ne laissait clairement pas indifférente la jeune Smackdownienne. Seeta devait bien reconnaitre que c’était un petit plus au charme que dégageait déjà naturellement Philoup’. Lorsqu’elle avait eu l’occasion de les voir pour la première fois, elle n’avait pas pu s’empêcher de se mordre la lèvre tout en les fixant, tellement elle aussi, elle trouvait cela sexy. Cela dit, elle n’avait jamais pensé à tenter quoi que ce soit avec lui, rassurez-vous ! On touche pas au mec des copines, ni à leurs ex de préférence. Encore que ça, ça dépendait… Bien sûr, Seeta avait parlé des bijoux du jeune homme exprès, juste pour voir la tête de «  demeurée » qu’affichait alors Brooke. Je vous jure, c’était comme si son cerveau avait buggué. Seeta ne pu s’empêcher de passer sa main devant les yeux de son amie plusieurs fois de haut en bas, tandis que Brooke fixait l’horizon. Oui, elle était partie… Dans son monde à elle, j’ai envie de dire. C’était à peine si elle n’ouvrait pas réellement la bouche et bavait. La jeune femme s’empressa de chercher son appareil photo dans son sac, l’alluma, et immortalisa le moment. Un petit souvenir de cette après midi détente à la plage, entre filles. Lorsque la demoiselle retrouva ses esprits, c’était pour lui dire qu’elle avait réussi à la faire baver mentalement. Mouais… On pourrait presque apercevoir un filet de bave coulant de ses lèvres.

    SEETA ▬ Contente ? MOI ?! Oui ! C’était le but recherché en même temps.. C’est vrai que ça le rends très sexy ton Philoup’ la babayout ! Sacrebleu ! Oh mais Sapristi Saucisse ! Si tu le manges, tu pourras plus t’amuser avec ! Oo Avoue que ça serait bien dommage… Ah d’ailleurs, regarde moi ça, dit-elle en lui tendant l’appareil photo. T’es pas magnifique quand tu bugues ?

    Comment ça on dirait deux petites filles ? Bon très bien… Il fallait bien reconnaitre que quand elles étaient ensembles toutes les deux, elles pétaient littéralement les plombs. C’était ça, le secret de leur amitié. Leurs petites folies passagère - ou non - et totalement démentielles. Oui, les gens autour les trouvaient sans doute gamine, tout du moins, ceux qui ne les connaissaient pas en tant que catcheuses, les autres, eux, devaient les regarder bizarrement tout de même. D’ailleurs, Seeta vit une petite fille non loin d’elles, les regarder bizarrement. On aurait dit qu’elle venait de voir un fantôme, ou un zombie, ou un extra-terrestre, ou je ne sais quoi d’autre. Vous voyez le genre quoi. La jeune femme se retint de rire en voyant les yeux de la petite fille écarquillés comme pas possible. Elle donna un coup de coude à Brooke, et lui montra la fillette d’un signe de tête.

    SEETA ▬ Je crois qu’on l’a traumatisée, la pauvre… Ca a du être à cause de ton Saperlimachintrucmucheàlanoixd’coco. Ou le fait de parler de piercings aux tétons…

    Une fois ces mots prononcés, la fillette écarquilla les yeux de plus belle. Oui, ça devait être les piercings qui l’avait traumatisée. Pauvre petite ! Si elle savait ce qu’elle rate ! Cela dit, la tête de la petite était plutôt hilarante. Seeta se mit à rire lorsqu’elle partit en courant. Oui, il fallait croire qu’elle avait vraiment vu un fantôme… Zut ! Elle aurait pu prendre cette gamine en photo si elle y avait pensé plus tôt, et si la petite était restée un peu plus longtemps dans son bug à elle. Décidément, c’était la journée des bugs ! Cela dit, c’était extrêmement marrant, et cela faisait du bien de décompresser de la sorte après le rythme infernal des shows de la WWE. La jeune femme réussi à se contrôler, tant bien que mal, et se concentra alors sur les paroles de son amie, toujours à propos de Philoup’.

    SEETA ▬ Si tu l’aimes idiote, t’as plus qu’à foncer ! Sinon c’est normal qu’il ne se passe rien, et il ne se passera probablement jamais rien. M’obligez pas à intervenir vous deux ! Vous savez que je ne vous laisserais pas dans cette situation ! J’supporte pas quand deux gens se plaisent mais que ni l’un ni l’autre ne fait rien ! C’est tellement désespérant ! Faut foncer dans la vie et prendre des risques ! Crotte quoi !

    Oui oui oui ! Elle était on ne peux plus sérieuse. Si ni Brooke, ni Philoup’ la babayout, ne se décidaient à faire le premier pas, c’est elle qui le ferrais pour eux. Et elle avait déjà sa petite idée en tête sur la façon de faire les choses. Tout était prévu, et son plan fonctionnerait sans doute à merveille, bien que les deux protagonistes risquaient de lui en vouloir un peu pour avoir osé leur faire un coup pareil. Cela dit, si tout marchait comme sur des roulettes, ils ne lui en voudraient pas longtemps, loin de là. Elle s’imaginait déjà la scène. Ils lui sauteraient dans les bras, et pouuuf ! Elle tomberait sur ses fesses comme une grosse masse, se retrouvant avec Brooke et Philoup’ sur elle, chacun d’un côté de son corps. Vous imaginez un peu la scène ?!

    SEETA ▬ Non, l’histoire est pas compliquée en elle-même, c’est les deux personnages principaux qui le sont ! L’un, comme l’autre ! Et ça, c’est le pire ! Mais bon, à ce rythme, je change de vocation et devient entremetteuse !

    C’est vrai qu’elle avait tendance à essayer de caser les gens à tout prix… Du coup, entremetteuse lui irait plutôt bien non ? Non, en fait, après la WWE, et une fois que son temps de catcheuse serra passé, elle risquait sans doute de se lancer dans la création d’une librairie, elle qui adorait les romans. Et même à 70 ans ou plus, cette passion la dévorera toujours, et elle serrait prête à tout pour la faire partager.

_________________

Dirty little lady with the pretty pink tong
Every sugar daddy hitting on her all night long
Doesn't care about the money, she could be with anybody
Ain't it funny how the honey wanted you all along !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooke Smithson


avatar
Beautiful Black Angel

Messages : 536
Humeur : Nyaaaah *.*




_I Know You Want Me !
♥'Cos It'S You & Me♥: P. J. Brooks.
_OMG , YOU'RE HERE !:
_Face . Tweener . Heel_ ?: Tweener


MessageSujet: Re: Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥) Lun 23 Aoû - 0:56

En voyant la photo, Brooke eut limite envie d’exploser de rire. En fait, elle ne s’attendait pas à ce que Seeta la prenne en photo, et elle s’attendait encore moins à ressembler à ça. C’est vrai, on aurait dit une… Débile. Vraiment. Partie, loin dans ses pensées, très, voir trop loin. La prochaine fois elle ferait plus attention, en tout cas elle devrait faire plus attention si elle voulait éviter d’avoir une ribambelle de photos « casseroles » à son propos – et connaissant Seeta, elle ne se gênerait pas pour en faire. Elles étaient enfantines, c’est vrai… Mais après tout elles étaient encore jeunes, et puis quoi de mieux que de vivre tout en ayant encore son âme d’enfant ? Savoir rire de tout et en particulier de soi-même était un atout dans beaucoup de circonstances – aussi un défaut, mais bon, c’est un autre point !
Oh oui, ces après-midi avec Seeta n’avaient décidément pas de prix, car Brooke savait que cette dernière arriverait toujours à trouver un moyen pour la faire rire ; rien que cette photo tiens !
Brooke tourna alors la tête vers Seeta… Philoup’ la babayout… La jeune femme était au courant des nombreux surnoms que Seeta lui avait déjà donnés… Mais alors, le coup de la babayout, elle ne l’avait encore jamais fait ! Brooke se mordilla la lèvre puis finit par sourire.

« Babayout ? Ca existe ça comme mot ? Drôle de surnom en tout cas. Mais bon, j’le trouve marrant… Tu vas me dire une fois, quand je discutais avec je ne sais plus qui, on a parlé de lui et je l’ai bien appelé – sans faire exprès – Philibert… Donc, on va dire qu’on est plutôt douées dans le genre drôles de surnoms… Et puis, non, je ne vais pas vraiment le manger, j’veux m’amuser moi ! Oooh oui ! M’amuser avec lui… »

Bon, ça y est, Brooke était de nouveau en train de partir et de s’imaginer de drôles de trucs. Elle s’imaginait déjà lui faire des choses… Que je n’expliquerai pas ici, car c’est un peu trop… censured. Mais quand même, rien que d’y penser, cela pouvait mettre la jeune finlandaise dans TOUS ses états. Elle revint alors un peu sur terre lorsqu’elle reçut un coup de coude de la part de son amie, qui lui désigna par la suite une fillette les observant avec de grands yeux, qui était, on peut dire, effrayée. Brooke trouva la situation amusante, et ne put s’empêcher de sourire allégrement à la vision de cette petite. Seeta lança alors à nouveau le sujet des piercings, ce qui fit définitivement fuir la petite. Brooke éclata de rire presque en même temps que Seeta, c’était tellement… Marrant de voir ça. De plus, cela amusait encore plus Brooke, qui au départ adorait vraiment les enfants. Elle trouvait que l’esprit enfantin était si… beau. L’insouciance dont faisaient preuve les petits la fascinait, et elle se souvenait bien souvent d’elle, au même âge. Bien que sa vie fut dès le départ bien différente de celle de la plupart des enfants sur cette terre, elle se voyait encore courir dans tous les sens, à embêter tout le monde avec des questions saugrenues, et sautiller partout et faire la folle… Hum… En fait, c’était encore un peu le cas aujourd’hui quand on y pense. Une grande gamine… C’est ce qu’était Brooke.
La jeune femme respira un bon coup, histoire de se calmer et d’éviter de prolonger ce fou-rire.

« La pauvre… Mais bon, quand elle grandira, elle prendra sûrement conscience qu’il y a des choses, comme les piercings aux tétons, qui sont vraiment agréables à voir… En même temps elle devait avoir quoi, neuf-dix ans à tout casser, pas étonnant qu’elle ait eu peur… La jeune femme soupira brièvement. Les enfants sont décidément fantastiques ! »

Seeta se stoppa également de rire, puis répondit à nouveau au sujet Phillip – qui décidément était toujours à la mode à chaque conversation. Hum… Intervenir ? Brooke s’imaginait déjà le genre d’intervention que cela pourrait être… Elle serait capable de tout pour les mettre ensemble en fait. Uh, rien que d’y penser, Brooke s’inquiéta un tout petit peu de la situation dans laquelle elle pourrait se trouver en face de Phillip. Elle s’imaginait déjà quelque chose d’ultra embarrassant, où elle ne saurait vraiment pas quoi dire et où elle aurait vraiment l’air d’une cruche face à lui. Elle laissa alors échapper un petit soupir, laissant Seeta finir sa phrase. Cette dernière semblait tout de même désespérée face à l’attitude de Brooke ; mais aussi apparemment face à celle de Phil’ qui réagissait à peu près pareil… Décidément, Brooke commençait à réaliser qu’elle avait vraiment BEAUCOUP de points communs avec cet homme. Et s’il y avait un « destin » là-dessous ? Oui, ce fameux truc qui dit « qui se ressemble s’assemble » ou un truc du genre.

« Ohlalala, j’ai le sentiment que si tu prends les choses en mains, on va se retrouver dans une drôle de situation. J’sais pas pourquoi, je le sens ! Et t’énerve pas… je sais que je suis désespérante, mais quand même. J’ai déjà essayé de l’approcher, mais à chaque fois, y’a quelque chose… Du genre : ‘Brooke, viens voir ! Le GM veut te parler !’ Ou encore ‘Phillip, ton match va commencer !’, caricatura-t-elle en prenant voix similaire à celle de Vickie Guerrero, et j’en passe. Ou même des fois, je le cherche, je le vois, deux secondes plus tard, POUF ! Plus là ! Dans une vie antérieure il devait être un courant d’air. »

En fait, cette relation, c’était presque un roman à elle toute seule. Le chat et la souris, mais en version « j’lui dis, j’lui dis pas ? » Il lui arrivait de se mettre à la place des personnes extérieures à cette relation, des personnes de son entourage, qui observait ça. Elle se disait bien souvent qu’elle aussi trouverait ça sûrement désespérant, et tenterait elle aussi de jouer l’entremetteuse. Quoique, Seeta occupait déjà cette place à la perfection, et on va dire que niveau conseil, Brooke n’était vraiment pas la plus douée. En parlant d’entremetteuse, Seeta évoqua la possibilité de changer de vocation. Cette remarque fit immédiatement rire Brooke qui imaginait vraiment la scène.

« Seeta Maguire, Entremetteuse, bons conseils, bonnes techniques… Grâce à moi, tous vos problèmes sentimentaux seront résolus. J’suis sûre que tu aurais encore du succès ! et c’est ça aussi le pire. Enfin bref, je suis une fille compliquée, amoureuse d’un mec compliqué, dans une histoire d’amour compliquée. » S’amusa Brooke qui préférait décidément prendre cette situation à la rigolade.

Elle plongea à nouveau son regard dans l’horizon, se disant qu’elle commençait à avoir vraiment envie d’aller dans l’eau. Elle qui était déjà une ‘gamine’ comme ça, eh bien vous la mettiez dans l’eau, elle retombait totalement en enfance, elle éclaboussait tout le monde, nageait partout, dans tous les sens, sautait dans l’eau… En fait, la seule chose qu’elle ne faisait pas c’est couler les gens… Parce que la seule fois où elle a tenté, c’était avec son père, et ce dernier s’est plutôt bien vengé par la suite.

« Bon, je ne sais pas toi, dit-elle en se levant, mais j’ai une soudaine et très forte envie de plonger dans l’eau. »

Ni une, ni deux, la jeune femme se précipita presque vers la mer, et plongea assez rapidement dedans. Oui, qu’elle soit chaude ou froide, ça n’avait vraiment pas d’importance. En Finlande, il y avait cette tradition qui voulait qu’en hiver, les volontaires pouvaient sauter dans l’eau glacée. Brooke l’avait déjà fait à plusieurs reprises… Donc, là c’était vraiment un pur jeu d’enfant.

_________________
All this time I can't believe I couldn't see, kept in the dark but you were there in front of me
I’ve been sleeping a thousand years it seems, got to open my eyes to everything
Without a thought, without a voice, without a soul, don't let me die here, there must be something more
Bring me to life...

I wish I had an Angel for one moment of love...
♥️
♥️
♥️
♥️
♥️
♥️
My fall will be for you, my love will be in you...
Say it... Only three little words...
And everything would be different...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥)

Revenir en haut Aller en bas

Sunbathing and Speaking (Aphrodite ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inside WWE :: -Outside the WWE. :: _San Francisco Others. :: _Plage.-