AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Be careful about the best Goddess ever : Aphrodite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aphrodite


avatar
    APH'
    Goddess of Beauty & Love ♥

Messages : 197
Humeur : Sadique ♥




_I Know You Want Me !
♥'Cos It'S You & Me♥: Nobody ;)
_OMG , YOU'RE HERE !:
_Face . Tweener . Heel_ ?: Heel ♥


MessageSujet: Be careful about the best Goddess ever : Aphrodite Mar 13 Juil - 18:51


Maguire . Seeta Leah
28 ans ● Raw ● 7 mars 1982


Aphrodite est une jeune femme déterminée, qui fait tout pour obtenir ce qu'elle veut. Elle ne laisse aucun répit à ses adversaire, et se bat jusqu'au bout. Très rancunière, elle fait peu confiance aux autres, pour éviter qu'on lui fasse un sale coup. Elle est surtout prête à tout pour gagner, car c'est une battante, et une gagnante, elle l'a toujours dit. Peut importe la façon dont elle gagne, pourvu qu'elle y parvienne. Aphrodite n'a vraiment pas froid au yeux, et ne recule devant rien.

Seeta, quant à elle, c'est un peu tout l'opposé. C'est peut être ce changement de personnalité, cet autre elle, qui lui a également plu dans ce sport. Seeta est blessée, douce et sensible. Elle aime beaucoup la solitude, et a tout de même du mal à se mêler aux autres. Renfermée sur elle-même, elle s'imagine un monde ou tout serrait tout beau, tout blanc. Elle est gentille et généreuse, et lorsqu'elle aime, elle ne compte pas. C'est peut être l'un de ses plus gros défauts d'ailleurs.

Bref, vous l'aurez donc remarqué, il y a Seeta d'un côté, et Aphrodite de l'autre. Comment les deux peuvent-elles êtres la même personne ? Telle est la question. Sans doute que l'une aide l'autre à se sentir mieux, à aller de l'avant.


.


Seeta Leah Maguire vit le jour un beau matin de mars, le 7 plus exactement. Il devait être cinq heure du matin lorsqu'elle se décida à pointer le bout de son nez. Sa pauvre mère souffrit le martyre toute la nuit, mais au final, elle était heureuse de pouvoir enfin tenir sa fille dans ses bras, après neufs longs moins de patience acharnée. Inutile de vous préciser que son enfance fut heureuse et belle. Sa mère a toujours été un modèle pour elle, et petite, elle s'amusait à jouer à la poupée, en imitant sa mère. Encore aujourd'hui, Seeta souhaite être une aussi bonne mère qu'elle l'a été. Sa mère, son exemple. À l'âge de 10 ans, la jeune fille de l'époque épiait sa mère pour pouvoir entrer dans sa chambre. Lorsqu'elle était hors de vue, Seeta fonçait dans la chambre et essayait les robes de sa mère, portait ses talons hauts, et s'amusait à se maquiller, un peu n'importe comment, certes, mais elle croyait bien faire. Lorsque sa mère montait et qu'elle la découvrait vêtue ainsi, elle ne pouvait s'empêcher de rire aux éclats, et après cela, ensembles, elles s'amusaient à se déguiser. Seeta a toujours été très proche de sa mère, et la famille a donc tenue une grande importance pour elle. La famille Maguire passait en général ses week ends au parc, à faire des piques niques, à aller voir des amis, à nager, à bronzer, à chanter, bref, vous imaginez le topo. Seeta grandit donc dans un milieu favorable pour son épanouissement personnel. Rien ne laissait alors présager ce qui allait arriver par la suite.

L'adolescence. Ah quelle période ! Le corps change, les questions arrivent, on devient un homme ou une femme, on cherche à savoir qui l'on est réellement, on fait nos petites crises, et on expérimente à peu près tout. C'est dans la dernière partie qu'on fait aussi le plus d'erreur, comme celle que Seeta a commise à l'âge de 17 ans. Ce soir là, elle était allé à une fête, et avait beaucoup bu et fumé, mais ce n'était pas tout. Elle avait touché pour la première fois à la drogue, une sorte de LSD, ou quelque chose dans le genre. Bref, la jeune fille planait totalement, mais elle se sentait pourtant si bien dans cet état second. Les choses ont très vites déparées puisqu'elle ne contrôlait plus ce qu'elle faisait et qu'elle n'était plus elle-même, donc à la merci de tout le monde. Un jeune homme le découvrit rapidement et en profita. Inutile de vous préciser ce qu'il s'est passé en détail... Il abusa tout simplement d'elle, et la laissa seule dans un état plus que catastrophique. Lorsqu'elle se réveilla le lendemain, elle se souvenait à peine de ce qu'il s'était passé. La seule chose qu'elle avait gardé en mémoire était qu'elle avait eu un rapport sexuel avec quelqu'un. Plus le temps passait plus quelques birbes de souvenirs lui revinrent en tête, et elle se rappela par la suite, qu'elle s'était débattue durant quelques minutes, mais que le jeune homme s'en été moqué. Mais peu à peu, les souvenirs lui revenaient, et Seeta ne pouvait plus se regarder dans la glace. Elle était entrée dans un mutisme complet. Elle ne parlait plus à personne, ne supportait plus d'être touchée, ni même effleurée, et passait ses journées enfermée dans sa chambre ou sous la douche, essayant de laver son corps qu'elle sentait souillé. Elle n'allait plus en cours, ne sortait plus de chez elle, ne parlait toujours pas. La jeune femme s'était donc totalement renfermée sur elle même.

Les choses n'allèrent pas en s'arrangeant lorsqu'elle découvrit qu'elle était enceinte de celui qui l'avait mise dans cet état. Seeta avorta sans hésiter, bien que cela lui fit mal au coeur, elle qui s'était dit qu'elle n'aurait jamais à faire ce genre de chose, et qui garderait l'enfant coute que coute. Oui, seulement, un enfant comme ça, ce n'était pas l'idéal. Sa grossesse ne fit donc qu'empirer les choses. Seeta passait ses journées assise dans sur son lit, en fixant l'horizon, comme si tout n'était qu'un rêve et qu'elle allait bientôt se réveiller. Ou alors, elle regardait par la fenêtre et suivait les gens du regard. La nuit, elle regardait la télé, n'arrivant presque plus à dormir, de peur qu'elle ne cauchemarde de ce qui lui était arrivé. C'est là que tout changea. Elle tomba par hasard sur une émission de catch, et ce sport qu'elle n'avait jamais regardé avant, la fit retrouver la parole. Elle était prise dans les match qu'elle voyait et commençait à hurler pour encourager son catcheur préféré, qui bien sur, ne pouvait pas l'entendre. Par contre, ses parents, eux, le pouvaient. Ils furent d'ailleurs extrêmement surpris qu'elle ai retrouvé l'usage de la parole et soit enfin sortie de son mutisme. Le catch l'avait aidé, oui ! Plus les jours passaient, plus elle en devenait accroc, et ne manquait pas un seul show, et ce, peut importe l'heure. Une idée grandi au fil des jours dans sa tête : Pourquoi ne pourrait-elle pas être catcheuse ? Seeta commença à s'entrainer corps et âme. Elle fit de la gymnastique pour gagner en souplesse, un peu de boxe pour se faire des abdos en béton, et toute autre sorte de sport. Au final, elle s'inscrivit dans une petite association de catch dans sa ville. Lorsqu'elle était sur le ring, elle n'était plus Seeta, mais Aphrodite. Pourquoi ce pseudonyme ? La réponse est très simple. Aphrodite était une déesse de l'amour, des plaisirs, de la beauté, et de la germination. Cette déesse grecque l'avait toujours inspirée, elle ne savait d'ailleurs pas pourquoi.

Plus le temps passe, plus la jeune femme réussi à se faire un nom dans ce monde de brutes. Ce qui plait en elle ? Son côté femme fatale, et agressif en même temps. Elle sait ce qu'elle veut, et elle l'obtient d'ailleurs toujours. Aphrodite ne laisse aucune chance à ses adversaires, et n'hésite pas à leur en faire baver. Le catch est devenu alors une bouffée d'air frais pour la jeune femme, une roue de survie, si l'on peut dire ça ainsi. C'est alors qu'elle entre en contact avec la WWE. Incroyable mais vrai. Aphrodite commence alors à catcher chez les pros, et cela lui plait bien. Elle évacue ainsi toute sa rancœur, et oublie ce qu'il lui était arrivé. Oui, car aujourd'hui, à l'âge de 28 ans, Seeta n'a toujours pas réussi à oublier ce qu'il lui était arrivé. Bien sur, elle a tout de même réussi à passer outre, et à vivre sa vie, comme n'importe qui, mais quelque chose est toujours gravé en elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Be careful about the best Goddess ever : Aphrodite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inside WWE :: _Règles & Co . :: _Who Are You (l) ?. :: Validées.-